mardi 24 mai 2016

L’importance du mois de Mai dans l’Eglise du Christianisme Céleste (ECC).


L’importance du mois de Mai dans l’Eglise du Christianisme Céleste (ECC).
L’éclipse de soleil de Mai 1947 avait surpris le jeune Samuel B. Oschoffa dans la forêt de Godrokpa sur le territoire d’Adjohoun entre l’Ouémé et l’Atlantique où il était perdu, abandonné par son piroguier (Lire dans Lumière sur le christianisme Céleste  l’histoire de la naissance de l’ECC). Comme à son habitude il avait toujours sa Bible et priait beaucoup.

Dans son récit (Constitution bleue) le Fondateur parle du 23 Mai.  En ce moment, la peur de l’éclipse le poussait à prier et quand il ouvrit les yeux, il vit un singe blanc ailé, un serpent à sonnette, un paon. Une voix lui fit entendre le mot « LULI » prononcé trois fois, cette voix semblait venir du singe, puis l’explication qui suivit lui disait « GRACE », ce qui signifie qu’il a trouvé grâce auprès  du Seigneur Jésus-Christ. Il avait vu aussi un arc-en-ciel dans le ciel, symbole qui apparaît dans  l’emblème de l’Eglise. Son exode de trois mois dans la forêt prit fin.

Nous fêtons les 69 ans de cet évènement en souvenir de la grande miséricorde de Dieu pour l’humanité qui va se préciser par la suite et la révélation de l’ECC le 29 septembre 1947.
Le Révérend Pasteur B. ADEOGUN avait lancé un appel le 18 Mai dernier depuis le Saint-Siège à Porto-Novo pour appeler à l’ordre ceux qui demandaient un rassemblement à  HOUNGON-GODROKPA pour y faire une célébration en disant : " Le Rév. Prophète  Fondateur Samuel Bileou Joseph OSHOFFA encore moins le Révérend Pasteur Benoît AGBAOSSI ne nous ont jamais indiqué cette zone comme un lieu de rencontre des fidèles de l’Eglise du Christianisme Céleste."

Cependant l'Eglise possèderait 12 hectares de terre entre HOUNGON et le lac GODRO.
Affaire à suivre.
 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire