samedi 16 décembre 2017

LES PROPHETIES AU SUJET DE L’ENFANT QUI VA NAITRE


GUIDE DU PREDICATEUR

Dimanche 17/12/2017

 
Thème : LES PROPHETIES AU SUJET DE L’ENFANT QUI VA NAITRE.
 

Textes: Jérémie 23:1-5 et Luc 1: 26-33
 

I – INTRODUCTION

II - DEVELOPPEMENT

 
A – Comprenons le Thème :
 
Prophéties : révélations d’un prophète, d’une personne inspirée par l’Esprit-Saint, par Dieu.
Au sujet de l’enfant : à propos de, pour le compte d’une progéniture, d’une fille ou d’un garçon dont on est géniteur.
Naître : Venir au monde.

Le thème veut dire : révélations d’un prophète pour le compte de l’enfant qui vient et qui n’est rien d’autre que le Messie, le Sauveur Jésus-Christ.


B – Observation des Textes

Jérémie 23:1-5. L’Eternel appelle le malheur sur les pasteurs qui détruisent et dispersent le troupeau de son pâturage. Il menace de les châtier à cause de la méchanceté de leurs actions. Il dit qu’il rassemblera ses brebis de tous les pays où ils ont été chassés pour les ramener dans son pâturage. Là elles seront fécondes et se multiplieront. Des pasteurs qui les paîtront seront établis sur eux pour qu’elles n’aient plus de crainte et qu’il n’en manque aucune.

Les jours viennent où il suscitera à David un germe juste qui règnera en roi et prospérera. C’est en son temps que le peuple de Dieu sera sauvé. On l’appellera l’Eternel notre justice.

 Luc 1: 26-33.  L’ange Gabriel est envoyé par Dieu à Marie pour lui annoncer qu’elle concevra Jésus qui sera grand et appelé Fils du Très-Haut. Le Seigneur lui donnera le trône de David, son père, et il règnera sur la maison de Jacob éternellement. Son règne n’aura point de fin.

 
C- Interprétation

Dans ce texte, Jérémie 23:1-5, le prophète Jérémie prophétise le malheur et le jugement des pasteurs (sacrificateurs, faux prophètes) qui détruisent et dispersent le peuple de Dieu par leurs comportements. Ils s’enrichissent sur le dos de ce peuple. Ils ne se préoccupent ni de son état physique, ni de ces conditions spirituelles ou morales. Ils les ont dominés avec violence et dureté. Lire le détail de ce qu’ils ont fait souffrir au troupeau de Dieu en (Ézéchiel 34 :1-6).

L’Eternel leur promet le châtiment et prend l’engagement de rassembler le reste de ses brebis de tous pays où il les a chassés pour les ramener dans leur pâturage c’est-à-dire à Juda et à Israël afin qu’elles vivent dans de meilleures conditions avec les nouveaux pasteurs qu’il établira sur elles.

Ces tares qui sont dénoncées ici, sont, de nos jours, monnaie courante chez des pasteurs, des responsables d’Eglise, cupides qui ne comprennent que le langage de l’argent, des biens matériels. C’est pour cette raison que ce sont les brebis grasses qu’ils considèrent, c’est-à-dire les fidèles fortunés. Que dit la Parole en (Lévitiques 19 : 15 ; Deutéronome 10 :16-17 ; Jacques 2 :5-9).

Mais l’Eternel promet de susciter un « germe juste » de la lignée royale de David (Zacharie 3 :8) qui règnera en roi, prospérera et pratiquera la justice et l’équité (Psaumes 72 :2,4 ; Ps.89 :14).

C’est en son temps que le peuple de Dieu sera sauvé et aura la sécurité. Zacharie dans son cantique nous le dira en (Luc 1 : 68-71). Il dit de lui qu’il est « le soleil levant qui nous a visité d’en haut pour éclairer ceux qui sont assis dans les ténèbres et dans l’ombre de la mort, pour diriger nos pas dans le chemin de la paix » (Luc 1 :78-79).

Le temps de la réalisation de la prophétie est aux portes.

Dans le second texte Luc 1: 26-33, l’ange Gabriel annonce à Marie la naissance par elle, à qui une grâce a été faite, du Prince de la paix (Esaïe 9 :5), le Fils du Très haut (Luc 1 :32), qui règnera sur la maison de Jacob éternellement (Verset 33), qui est la véritable lumière (Esaïe 9 :1 ; Jean 1 :9 ; Jean 12 :46).

Nous nous formulerons mille hypothèses, nous soumettrons nos méninges à rude épreuve en cherchant à comprendre, par  mille philosophies venant des hommes, pourquoi le choix de Marie pour la réalisation de la prophétie. Si nous sommes guidés par la sagesse d’en haut (Jacques 3 :17) nous nous satisferons de ce passage d’Esaïe 49 :9-11. Paul, en Romains 9 :10-16, nous rappellera que le dessein d’élection de Dieu dépend de sa seule volonté.

 
D – Application

-       Considérons-nous, nous chrétiens de ce siècle, que nous sommes des privilégiés par rapport à ceux qui ont attendu le salut et ne l’ont pas vu. Parce que nous le vivons nous autres, magnifions donc le Nom de l’Eternel.

-       Ouvrons nos cœurs et invitons le Christ à venir y régner.

-       Quant à vous pasteurs, responsables d’Eglise et dignitaires de tous ordres, voici à quoi vous invitent (1Pierre 5 :2-4) et le Seigneur lui-même en (Jean 21 :15-17).

-       A travers nos comportements, pendant cette préparation de la célébration de la Nativité, sanctifions le nom du Père céleste et donnons du volume à l’œuvre à laquelle chacun de nous est appelé.

 
III – CONCLUSION

 

D’après guide du Prédicateur 2017.
Saint Siège Porto-Novo
« Ce guide du prédicateur n’est pas la Bible et ne saurait la remplacer. Il n’est pas non plus une panacée. Il ne fait que suggérer, orienter, guider et parfois, ouvrir des pistes de recherches afin d’aider le prédicateur à ne pas s’éloigner du thème et des textes choisis pour en éclairer le sens.. » Pasteur Achille KOUKPAKI
« Le prédicateur éduque et enseigne au cours des différents cultes de la semaine, non pas ce qu’il veut, mais ce que le thème et les textes lui imposent d’enseigner. Il faut qu’il veille sur sa conduite afin d’être un exemple, une référence pour ceux qui l’écoutent.. » Rvd Pasteur Bennett A. ADEOGUN.

 

 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire