mercredi 21 août 2019

REFLEXIONS SUR LA JOURNEE DE LA VIERGE MARIE DANS L’EGLISE DU CHRISTIANISME CELESTE

REFLEXIONS SUR LA JOURNEE DE LA VIERGE MARIE
DANS L’EGLISE DU CHRISTIANISME CELESTE

Par le Pasteur Achille KOUKPAKI

La Vierge Marie et l’Eglise du Christianisme Céleste et le premier vendredi du mois de Juillet, Journée  de la Vierge Marie dans l’Eglise du Christianisme Céleste, deux faits établis qui s’imbriquent, s’interpénètrent et qui ne souffrent d’aucune ambiguïté mais qui sont diversement interprétés et de ce fait sujets à controverse. Sujets pourtant très simples à appréhender si chacun pouvait s’imposer la modestie et l’humilité pour fonctionner dans les strictes limites des enseignements du Prophète-Pasteur-Fondateur qui, en l’absence de tout témoin, a reçu la révélation de fonder LA SAINTE EGLISE VENUE DES CIEUX.  S’il a décidé de l’institution de la Journée de la Vierge Marie chaque premier vendredi du mois de juillet dès l’année 1978, il est le seul à  savoir le contenu du message qui lui a été transmis par la Mère du Seigneur qui lui est apparue le 15 Juillet 1977. Chaque année donc et le premier vendredi du mois de Juillet, un culte est célébré à la gloire de Dieu pour honorer Marie.
Le Prophète-Pasteur-Fondateur aurait-il ajouté quelque chose d’autre inconnu de la grande masse des anciens d’alors et qui soit livré à  quelques privilégiés comme :

1. La statue de Marie dans nos temples ?                                           
2. Le sanctuaire marial dans l’enceinte de nos paroisses ?                                                   

3. L’observation du 15 Août, l’assomption comme fête prescrite à l’ECC ?

4. L’observation aussi du mois de Mai comme le mois de Marie ?                                                             
5. L’utilisation du rosaire (chapelet) au cours des prières et cultes ?                                                                                                         
6. Des prières du genre : “ Maman Marie, nous te supplions, de prier ton Fils pour qu’il intercède pour nous auprès de son Père pour que …“                                                                                                                             
7. Les processions pendant les jours et heures précédant le culte du premier vendredi du mois de Juillet avec  croix, statues et images de Marie.                                                                                                                                         
8. La célébration du culte de miséricorde le mercredi à partir de 9 H au pied de la statue de Marie, en dehors du temple ?

De quel nom appeler tout cela ? De la CONFUSION, de l’HERESIE, de l’IDOLÂTRIE, quand nous savons :

A- Qu’Israël - dont nous, en tant que chrétiens, sommes l’émanation -  est le peuple que Dieu s’est choisi pour, entre autres :                                                                                                                                     
1. être un témoin du Dieu unique au milieu de l’idolâtrie universelle ;
(De 6 : 4 ; Es 43 : 10)                                                                     
2. démontrer à toutes les nations l’incontestable bénédiction de celui qui sert le seul vrai Dieu. (De 33 : 26 – 29 ; 1Chroniques 17 : 20 – 21.)

B- Que la Bible déclare :                                                                                                             
1. “Je suis l’Eternel, c’est là mon nom ; et je ne donnerai pas ma gloire à un autre, ni mon honneur aux idoles“. (Esaïe 42 : 8)

2. “ … Ils sont donc inexcusable, puisque ayant connu Dieu, ils ne l’ont point glorifié comme Dieu, et ne lui ont point rendu grâces ; mais ils se sont égarés dans leurs pensées, et leur cœur sans intelligence a été plongé dans les ténèbres. Se vantant d’être sages, ils sont devenus fous ; et ils ont changé la gloire du Dieu incorruptible en images représentant l’homme corruptible, des oiseaux, des quadrupèdes, et des reptiles… Eux qui ont changé  la vérité de Dieu en mensonge et qui ont adoré et servi la créature au lieu du Créateur, qui est béni éternellement. Amen ! (Romains 1 : 20 – 25.)     
                                              
3. “ Je sais qu’il s’introduira parmi vous, après mon départ, des loups cruels qui n’épargneront pas le troupeau, et qu’il s’élèvera du milieu de vous  des hommes qui enseigneront des choses pernicieuses, pour entraîner les disciples après eux. “ (Actes 20 : 29 – 30.)                                                                                                                     
4. “ Il n'y a de salut en aucun autre ; car il n’y a sous le ciel aucun autre nom qui ait été donné parmi les hommes, par lequel nous devions être sauvés. “ (Actes 4 – 12.)                                                                                                         
5. “ Car il y a un seul Dieu, et aussi un seul médiateur entre Dieu et les hommes, Jésus-Christ homme, qui s’est donné lui-même en rançon pour tous. C’est là le témoignage rendu en son propre temps, et pour lequel j’ai été établi prédicateur et apôtre, je dis la vérité, je ne mens pas, chargé d’instruire les païens dans la foi et la vérité. “ (1 Timothée 2 : 5 – 7.)                                                                                                                                           
6. “ … Si vous demeurez dans ma parole, vous êtes vraiment mes disciples ;  vous connaîtrez la vérité, et la vérité vous affranchira. “  (Jean 8 : 30 – 32)

C- Qu’en 2007, lors du Culte du premier vendredi du mois de juillet à la Paroisse Sainte Victoire de Paris, le Révérend Pasteur Benoît D. AGBAOSSI,  à la suite du prédicateur et abondant le sens de  l’enseignement de ce dernier au sujet de la compréhension qu’il faut avoir de cette Journée de la Vierge Marie, n’y est pas allé par quatre chemin pour affirmer,  et même marteler que c’est une hérésie  que d’introduire la statue de Marie dans l’ECC. Et il concluait en disant : « Cela n’a été ni donné à l’Eglise, ni prescrit par le Pasteur- Prophète- Fondateur. »

D- Qu’à son avènement, le premier acte pris par le Révérend Pasteur Bennett Akandé ADEOGUN  Président du Comité Supérieur, Chef Mondial de l’Eglise du Christianisme est la Circulaire N° 062/ II/ ECC/ SS/ CSM/ CDSS/ SG du 10 Mars 2011 dont l’objet est libellé ainsi qu’il suit : “ INTERDICTION DE LA PRESENCE DE LA STATUE DE LA SAINTE VIERGE SUR LES PAROISSES DE L’EGLISE DU CHRISTIANISME CELESTE “. (Voir copie ci-dessous)                                                                                                                                                                     
 Le Révérend Pasteur, Berger qualifié par le Seigneur pour paître « troupeau de Dieu », le Chef universel de l’Eglise, la plus haute instance de décision a parlé. Il a ordonné, celui qui entérine les décisions prises par le Synode, celui dont les décisions l’emportent sur les décisions ou délibérations de toutes autres instances ou organes de l’Eglise, celui à qui les Responsables à divers niveaux de la hiérarchie de l’Eglise doivent allégeance.
Si ces deux figures de proue de l’Eglise, qui ont été les proches, les intimes du Fondateur, ont rappelé le peuple de Dieu à l’ordre, notre humilité, notre soumission et notre sens de l’obéissance à l’autorité ne nous recommandent-ils pas d’obéir simplement sans chercher à nous embarrasser d’une quelconque philosophie ou “de prétendues révélations“ ? Adopter une attitude contraire consistant à s’entêter dans l’erreur dans le dessein d’entraîner d’autres fidèles après soi, serait ni plus ni moins, la preuve que, dans notre communauté chacun s’autorise à faire, sur la paroisse dont il a la charge,  ce qu’il veut, au mépris de la doctrine de l’Eglise.
Œuvrons à conserver à notre chère Eglise sa pureté, son authenticité, son originalité. Evitons de la souiller par des icones, des images, des figurines, des idoles, toutes choses qui battent en brèche la Seigneurie de l’Eternel notre Dieu. Sachons raison garder afin qu’une certaine nostalgie ne nous fasse croire que l’ECC est incomplète et qu’il faille la corriger ou la compléter par des pratiques venant d’ailleurs.
Que l’Eternel accorde une paix profonde à son Eglise.               

                                                                                                   _ _ _



EGLISE DU CHRISTIANISME CELESTE                                    Porto-Novo, le 10 Mars 2011
                   SAINT SIEGE
     COMITE SUPERIEUR MONDIAL
 COMITE DIRECTEUR DU SAINT SIEGE
              SECRETARIAT GENERAL
           01 BP : 180 – Tél : 20 22 34 84
         PORTO-NOVO (Rép. du Bénin)
                                                                   Le Président du Comité Supérieur  Mondial,                                                 
                                                                              Président du Comité Directeur du Saint Siège
                                                                              de l’Eglise du Christianisme Céleste                                                                                                                                                                                                                                                       
Départ N° 062/11/ECC/SS/CSM/CDSS/SG                                             
                   A
- Tous les Chefs de Diocèses
- Tous les Présidents de Régions
- Tous les Présidents de Sous-Régions
- Tous les Chargés Paroissiaux

Objet : Interdiction de la présence de la statue de la Sainte Vierge Marie sur les paroisses del’Eglise du Christianisme Céleste.                                                           

Il m’est revenu et j’ai eu parfois l’occasion de constater que sur certaines de nos paroisses, il a été érigé dans la cour ou à l’intérieur du temple la statue de la Sainte Vierge Marie pour lui consacrer une certaine adoration.

Ce comportement contraire à la doctrine de la Sainte Eglise Venue des Cieux montre que les responsables des paroisses concernées ne méritent en aucun cas d’être Chargés Paroissiaux de l’Eglise du Christianisme Céleste.

Qu’il vous souvienne qu’en Juillet 1977, soit trente (30) ans après la naissance de l’Eglise du Christianisme Céleste, la Sainte Vierge Marie est apparue au Prophète Pasteur SBJ OSCHOFFA, Fondateur de l’Eglise du Christianisme Céleste.

Après cet événement et à partir du 1er Vendredi du Mois de Juillet 1978, un culte est célébré en mémoire de la SAINTE VIERGE MARIE tous les premiers vendredis du mois de Juillet en vue de l’honorer.

Il ne faut donc pas être plus royaliste que le roi.

DEUTERONOME 4 : 15 – 19 nous enseigne:

«Puisque vous n’avez vu aucune figure le jour où l’Eternel vous parla du milieu du feu, à Horeb, veillez attentivement sur vos âmes, de peur que vous ne vous corrompiez et que vous ne fassiez une image taillée, une représentation de quelque idole, la figure d’un homme ou d’une femme, la figure d’un animal qui soit sur la terre, la figure d’un oiseau qui vole dans les cieux, la figure d’une bête qui rampe sur le sol, la figure d’un poisson qui vive dans les eaux au-dessous de la terre.

Veille sur ton âme, de peur que levant tes yeux vers le ciel, et voyant le soleil, la lune et les étoiles, toute l’armée des cieux, tu ne sois entraîné à te prosterner en leur présence et à leur rendre un culte; ce sont des choses que l’Eternel, ton Dieu, a données en partage à tous les peuples, sous le ciel tout entier.»

Eu égard à tout ce qui précède, j’invite les responsables des paroisses où la statue de la Sainte Vierge Marie a été installée à la sortir sans délai de ces paroisses.

Les Chefs de Diocèses, les Présidents de Régions, les Présidents de Sous-Régions et les Chargés Paroissiaux veilleront à l’application sans faille de la présente prescription. Ils prendront, chacun en ce qui le concerne, les mesures nécessaires pour le respect de la doctrine de l’Eglise du Christianisme Céleste dans ce domaine.

La moindre légèreté exposera le contrevenant à des sanctions exemplaires.

Je reste cependant convaincu qu’aucun responsable de Diocèse, de Région, de Sous-Région ou de Paroisse n’osera amener le Saint Siège de l’Eglise du Christianisme Céleste à une telle extrémité.

Que Dieu vous bénisse ! Amen !



Révérend Pasteur Bennett A. ADEOGUN
                     Chef Mondial de l’ECC



Aucun commentaire:

Publier un commentaire