samedi 24 mars 2018

Avilissement de l'homme : Alerte

<< Alerte !!! >>

Avilissement de l'homme

De nos jours,  surtout dans les pays « riches », l’espèce humaine perd de sa nature. Elle est devenue pleine de dédain, de libertinage, de débauche et avec les pratiques sexuelles avec les animaux et les poupées en silicone, l’homme s’est avili en plus d’être méchant, il n’a plus aucune image de Dieu en lui, sinon une incarnation du diable et de ses démons. Les conséquences sont multiples :  les adultères, les meurtres, les infamies, les avortements, les maladies de tout genre, les orgies d’échanges de femmes et de maris comme on loue un engin agricole, l'alcoolisme, les drogues, les maltraitances sur les mineures, les incestes, les viols… ,

« Que personne ne vous séduise d'aucune manière; car il faut que l'apostasie soit arrivée auparavant, et qu'on ait vu paraître l'homme du péché, le fils de la perdition,… » 2 Thessaloniciens 2:3-12

Méfions-nous soyons vigilants, l’argent, le luxe, les célébrités, l’impudicité et tout le mal qui s’empare des sens des hommes c’est pour détruire toute valeur de l’humain chez les plus faibles.

« Mais l'Esprit dit expressément que, dans les derniers temps, quelques-uns abandonneront la foi, pour s'attacher à des esprits séducteurs et à des doctrines de démons,… » 1 Timothée 4:1-3

Pourquoi cette réaction dites-vous ? Les actualités sont de plus en plus mauvaises. L’exemple d’une maison close en plein Paris pour prostituer les gens avec des poupées en silicone.

2 Timothée 4:3  « Car il viendra un temps où les hommes ne supporteront pas la saine doctrine; mais, ayant la démangeaison d'entendre des choses agréables, ils se donneront une foule de docteurs selon leurs propres désirs, » qui les pousseront à demeurer dans l’opprobre et l’obscurité des ténèbres.

Les temps sont mauvais pour les égarés. Les derniers temps sont arrivés.
Jésus-Christ reçu dans un cœur pur et sincère est la seule porte de sortie. Soyons forts face aux attaques incessantes contre nos valeurs humaines et morales.

Woli Jean-Luc, Paris le 24/03/2018

Aucun commentaire:

Publier un commentaire