samedi 19 mai 2018

EFFUSION DU SAINT-ESPRIT : SYMBOLE D’UNITE


GUIDE DU PREDICATEUR
Dimanche de Pentecôte 20-05-2018

 Thème : EFFUSION DU SAINT-ESPRIT : SYMBOLE D’UNITE
 
Textes: Esaïe 44 : 1 - 5 ; Actes 2 : 1 - 4.

 
I – INTRODUCTION
II - DEVELOPPEMENT

                     A – Comprenons le Thème :

L’effusion : action de répandre abondamment.
Le Saint-Esprit : C’est la troisième personne de la Trinité. C’est la personne et la puissance même de Dieu.
Symbole : emblème, signe figuratif d’une chose.
Thème reformulé : Le don abondant du Saint-Esprit est un signe qui traduit ou montre que tous les croyants sont unis et forment un seul et même corps qui est l’Eglise du Christ.
 
B – Observation des Textes

Esaïe 44 : 1 - 5. L’Eternel Dieu exhorte et encourage son peuple à ne pas avoir peur, à ne rien craindre (verset3). Il promet de répandre abondamment sur le peuple Israël, des eaux et son Esprit afin qu’il pousse, grandisse et devienne plus fort ; ainsi il sera heureux et fier d’appartenir au Dieu de Jacob.
Actes 2 : 1 - 4. Les disciples de Jésus étaient tous réunis dans une même maison. Un violent vent se mit à souffler et remplit toute la maison où ils étaient et, aussitôt, chacun d’eux vit apparaître des langues, semblables à celles du feu qui se séparèrent les unes des autres et se posèrent sur leurs têtes ; c’était le jour de la Pentecôte, cinquante jours après la résurrection de Christ. Ils se mirent à parler des langues étrangères au point où la multitude venue fêter à Jérusalem, les entendaient, chacun dans sa langue.
 
C- Interprétation

 Nos deux textes parlent de la venue de l’Esprit-Saint promis par Jésus (Jean 14 :16-18). En Esaïe 44 : 1 - 5, c’est l’Eternel Dieu lui-même qui promet d’aller au secours de son peuple. Il l’exhorte et l’encourage. Israël desséché et aride sera irrigué par des courants d’eau – symbole du Saint-Esprit – c’est alors que ses rejetons pousseront et grandiront comme des arbres au bord d’un courant d’eau ; par son Esprit, l’Eternel viendra à son secours pour le fortifier. Cette promesse a été particulièrement réalisée à la Pentecôte (Actes 2 : 1 - 4). Elle le sera totalement au retour de notre Seigneur Jésus-Christ. Dans ce second texte (Actes 2 : 1 – 4), les disciples étaient rassemblés dans une maison selon l’ordre reçu du Seigneur Jésus avant son Ascension (Actes 1 :4). Au jour de la fête de Pentecôte, le Seigneur Jésus leur envoya le Saint-Esprit. Celui-ci s’est manifesté à eux sous formes de langues de feu. Le feu symbolise ici la purification. Dès la réception du consolateur, les disciples ont subi une transformation ; ils ont reçu la force et le courage nécessaires pour prêcher Jésus. Ils ont été rendus capables de prêcher dans des langues qu’ils n’avaient jamais apprises auparavant. La langue est un symbole de l’unité (Genèse 11 :1,6). C’est justement à la lumière de l’évènement qui eut lieu à Babel (Gen.11 :1-9), et de la Fête des semaines (Lévitique 23 :15-22) qu’il faut comprendre que la Fête de Pentecôte est un symbole de l’unité.  L’écriture dit que toute la terre avait une seule langue et les mêmes mots et que fort de cela, le peuple qui s’est reconstitué après le déluge, a pris sur lui la décision de reconstruire une tour où tous vivront ensemble en un seul lieu, entravant ainsi le plan de Dieu (Gen.11 :5-9).

C’est donc pour la première fois que ceux qui avaient été dispersés se retrouvent rassemblés à l’occasion de cette fête pour communier (Actes 2 :5-11). L’effusion du Saint-Esprit sur les croyants fait d’eux le corps de Christ (1Corinthiens 12 :13 ; Ephésiens 2 : 11-22). En chaque vrai croyant, nous devrions observer les mêmes fruits (Galates 5 :22) et chacun devraient revêtir le seul Maître à savoir Jésus-Christ (1Corinthiens 12 :8-12). Il a prié le Père de faire que tous ceux qui se réclament de lui soient un (Jean 17 :11).

La puissance de la Pentecôte nous change et nous transforme. C’est une rencontre avec Dieu et toute rencontre avec Dieu nous transforme forcément en son image (2Ccorinthiens 3 :17-18). Ce fut le cas de Moïse à son retour du Mont Sinaï (Exode 34 :29). Plus Moïse passait du temps à contempler l’Eternel, plus son apparence devenait un « reflet de la gloire de Dieu ». 

D – Application
 
-       Cherchons à être toujours remplis du Saint-Esprit (Ephésiens 5 :18) ;

-       Gravissons les escaliers de la chambre haute ou des montagnes comme les disciples, comme Moïse et Jésus lui-même pour prier et passer du temps en présence du Seigneur (Exode 34 :29 ; Mathieu 17 :2) ;

-       Obéissons aux ordres du Saint-Esprit et agissons comme les disciples qui obéirent aux ordres de leur Maître Jésus, même si nous ne comprenons pas pourquoi il nous l’ordonne ;

-       Recherchons toujours la compagnie du Saint-Esprit aux fins de pouvoir mener une vie triomphante.

 Pour cela :

a)     Ne l’attristons pas, car nos impuretés et souillures l’attristent. Il est un Esprit Saint ;

b)    Ne mentons pas, nos mensonges l’attristent. Il est un Esprit de Vérité ;

c)     Ne haïssons pas nos frères, cela l’attriste. Il est un espoir d’Amour.

L’effusion du Saint-Esprit nous revêt d’une Puissance (Actes 1 :8) et permet au croyant d’être incorporé à l’Eglise (1Corinthiens 12 :13) et de devenir membre du corps de Jésus-Christ, d’où l’Unité des croyants.
 
 
=> à vous de développer..
 Bonne Fête de la PENTECÔTE


 
D’après guide du Prédicateur 2018.
 Saint Siège Porto-Novo
 

>>> Lire la suite

Aucun commentaire:

Publier un commentaire