samedi 11 avril 2020

SEUL LE SACRIFICE DE CHRIST EST EFFICACE POUR LE SALUT DE L’HUMANITE- The death of Jesus is indispensable for our salvation

GUIDE DU PREDICATEUR
Période Pascale 2020

Thème de la Semaine Sainte : 

SEUL LE SACRIFICE DE CHRIST EST EFFICACE POUR LE SALUT DE L’HUMANITE.
The death of Jesus is indispensable for our salvation.

PREDICATION DU DIMANCHE DE PAQUES 2020

TEXTES : Esaïe 53 : 1 – 7  / Hébreux 2 : 7 - 15

Mes bien-aimés frères et sœurs dans le Seigneur, en ce jour de la célébration du dimanche de Pâques 2020, unissons nos voix pour rendre un puissant hommage à notre Dieu qui nous fait la grâce de nous donner de voir ce jour mémorable.. 

Que son Saint Nom soit béni, chanté, glorifié et magnifié maintenant et aux siècles des siècles. 

Au début de la semaine, nous nous sommes employé à vous présenter un décryptage du thème, sur notre page Facebook et sur WhatsApp. Permettez donc, pour gagner un peu de temps que nous ne revenions pas dessus parce que nous en avons abondamment parlé et l’avons analysé sous toutes ses coutures.

 En ce grand  jour donc,  nous avons un motif légitime de nous réjouir : Jésus est ressuscité

Voici de la bouche du prophète Esaïe, ce à quoi Dieu invite chacun de nous :

  “ Réveille-toi ! Réveille-toi ! Revêts ta parure, Sion ! Revêts tes habits de fête, Jérusalem, ville sainte ! Car il n’entrera plus chez toi ni incirconcis ni impur. Secoue ta poussière, lève-toi, Mets-toi sur ton séant, Jérusalem ! Détache les liens de ton cou, Captive, fille de Sion ! Car ainsi parle l’Eternel : c’est gratuitement que vous avez été vendus, et ce n’est pas à prix d’argent que vous serez rachetés. Car ainsi parle le Seigneur, l’Eternel : Jadis mon peuple descendit en Egypte, pour y séjourner ; Puis l’Assyrien l’opprima sans cause.

Et maintenant, qu’ai-je à faire, dit l’Eternel, quand mon peuple a été gratuitement enlevé ?... 

Eclatez ensemble en cris de joie, ruines de Jérusalem ! Car l’Eternel console son peuple, il rachète Jérusalem. L’Eternel découvre le bras de sa sainteté, aux yeux de toutes les nations ; et toutes les extrémités de la terre verront LE SALUT DE NOTRE DIEU. “  (Esaïe 52 :  1 – 6 puis 9 -10.

Oui, il savait ce qu’il fallait faire pour racheter son peuple, et il l’a fait. Il est descendu dans le marché d’esclaves où nous avons été vendus et, de son sang, il payé le prix de notre rachat ; il nous a sortis de ce marché (de l’esclavage de Satan, de l’esclavage du péché), pour nous libérer définitivement.

Pour nous, il a subi toutes les humiliations : “ Le Seigneur, l’Eternel, m’a ouvert l’oreille, et je n’ai point résisté, Je ne me suis point retourné en arrière. J’ai livré mon dos à ceux qui me frappaient, et mes joues à ceux qui m’arrachaient la barbe ; Je n’ai pas dérobé mon visage aux ignominies et aux crachats. Mais le Seigneur, l’Eternel, m’a secouru ; C’est pourquoi je n’ai point été déshonoré, c’est pourquoi j’ai rendu mon visage semblable à un caillou, sachant que je ne serai point confondu. Esaïe 50 : 5 – 7. 

Pour nous, il a supporté toutes les souffrances “ Cependant, ce sont nos souffrances qu’il a portées, c’est de nos douleurs qu’il s’est chargé ; Et nous l’avons considéré comme puni, frappé de Dieu et humilié. Mais il était frappé pour nos péchés, brisé pour nos iniquités ; Le châtiment qui nous donne la paix est tombé sur lui, et c’est par ses meurtrissures que nous sommes guéris. “ (Esaïe 53 : 4 – 5). C’est, en substance ce que nous dit le premier texte.

Pour nous, “ il a effacé l’acte dont les ordonnances nous condamnaient et qui subsistait contre nous, et il l’a détruit en le clouant à la croix ; il a dépouillé les dominations et les autorités, et les a livrés publiquement en spectacle, en triomphant d’elles par la croix. “  (Colossiens 2 : 14 – 15)

En Jésus-Christ, désormais, les païens et les Juifs qui étaient éloignés sont unis ensemble par le sang de Christ  - on peut dire aussi par la croix de Christ  - par le  renversement du mur de séparation, l’inimitié, par l’anéantissement par sa chair, de la loi des ordonnances dans ses prescriptions, en établissant la paix entre eux et en les réconciliant, l’un et l’autre en un seul corps, avec Dieu par la croix, en détruisant par elle l’inimitié. (Ephésiens 2 : 13 – 18). Si la croix fut un instrument de torture pour donner la mort aux condamnés, elle est un symbole de souffrance et surtout un symbole de l’œuvre de la Rédemption.

Comment L’Eternel Dieu revaudra-t-il à son Fils son Sacrifice, sa mort expiatoire, substitutive propitiatoire ? C’EST EN L’ELEVANT : 

1 – ELEVATION PROPHETISEE : 

a) Esaïe 52 : 13 – 15 “  Voici, mon serviteur prospérera ; il montera, IL S’ELEVERA, IL S’ELEVERA BIEN HAUT. De même qu’il a été pour plusieurs un sujet d’effroi, Tant son visage était défiguré, Tant son aspect différait de celui des fils de l’homme, De même il sera pour beaucoup un sujet de joie ; Devant lui des rois fermeront la bouche ; Car ils verront  ce qui ne leur avait point été raconté, Ils apprendront ce qu’ils n’avaient point entendu. “

b) Esaïe 53 : 10 – 12 “ … C’est pourquoi JE LUI DONNERAI SA PART AVEC LES GRANDS ; IL PARTAGERA LE BUTIN AVEC LES PUISSANTS, Parce qu’il s’est livré lui-même à la mort, et qu’il a été mis au nombre des malfaiteurs, parce qu’il a porté les péchés de beaucoup d’hommes, et qu’il a intercédé pour les coupables. “

ELEVATION ACCOMPLIE

Philippiens 2 : 5 – 11 “ … C’est pourquoi aussi DIEU L’A SOUVERAINEMENT ELEVE, et lui a donné le nom qui et au-dessus de tout nom, afin qu’au nom de Jésus tout genou fléchisse dans les cieux, sur la terre et sous la terre, et  que toute langue confesse que Jésus-Christ est Seigneur, à la gloire de Dieu le Père. “

Hébreux 2 : 9 – 10 (le second texte)  “ Mais celui qui a été abaissé pour un peu de temps au- dessous des anges, Jésus, nous le voyons COURONNE DE GLOIRE ET D’HONNEUR à cause de la mort qu’il a soufferte, afin que, par la grâce de Dieu, il souffrît la mort pour tous. IL convenait, en effet, que celui pour qui et par qui sont toutes choses, et qui voulait conduire à la gloire beaucoup de fils, ELEVAT A LA PERFECTION LE PRINCE DE LEUR SALUT. “

En tant que chrétiens quelles applications faisons-nous de tout ce que nous avons vécu au cours de cette période pascale spéciale, inédite, de l’année 2020 et du sacrifice du Christ ?

1 – Nous devons appréciez à sa juste valeur la grandeur de la miséricorde de Dieu et l’immensité de son amour pour nous mais aussi pour l’humanité entière. “ L’amour de Dieu a été manifesté envers nous en ce que Dieu a envoyé son Fils unique dans la monde, afin que nous vivions par lui. Et cet amour consiste, non point en ce que nous avons aimé Dieu, mais en ce qu’il nous a aimés, et a envoyé son Fils comme victime expiatoire pour nos péchés. “ (1 Jean 4 : 9 – 10.)

Exhortation : “ Bien-aimés, si Dieu nous a  ainsi aimés, nous devons aussi nous aimer les uns les autres. “ (1 Jean 4 : 11).

2 – Jésus nous donne l’exemple de soumission, d’humilité, de sacrifice de soi et d’obéissance jusqu’à la mort.

Exhortation : (Jacques 4 : 6- 10) qui conclut : “ Humiliez-vous devant le Seigneur et il vous élèvera “ 

“La crainte de l’Eternel enseigne la sagesse, Et l’humilité précède la gloire. “  (Proverbes 15 : 33 ) 

N’oublions surtout pas que, par la mort sacrificielle du Christ, “ nous avons été lavés, sanctifiés, et justifiés au nom de notre Seigneur Jésus-Christ, et par l’Esprit de notre Dieu, “ et que pour cela, nous ne devons en aucun cas faire comme le chien et la truie, en retournant à nos anciens amours, dans notre  ancien état de péché. “ Il leur est arrivé ce que dit un proverbe vrai : Le chien est retourné à ce qu’il avait vomi et la truie lavée s’est vautrée dans le bourbier. “ (2 Pierre 2 : 22).

Joyeuse fête de Pâques ! Alléluia ! Le Christ est ressuscité. IL vit à jamais.

Rendez-vous demain à Galilée dans l’intimité de nos cœurs et dans nos maisons, COVID-19 oblige.   

Pasteur Achille  KOUKPAKI, le 7 avril 2020.

JOYEUSES  PAQUES

Aucun commentaire:

Publier un commentaire