samedi 12 novembre 2016

REGLONS NOS AFFAIRES AVANT LE JUGEMENT


GUIDE DE PREDICATION

DIMANCHE 13 Novembre 2016

 
Thème : REGLONS NOS AFFAIRES AVANT LE JUGEMENT

 
Texte : Eccl. 12 : 15 – 16 ; Math.5 : 23 - 26
 

 
 

I - INTRODUCTION

 II – DEVELOPPEMNT

A-   Comprenons le thème

 
Régler : C’est soumettre à un certain ordre, assujettir à certaines règles

Affaires : Ce que l’on a à faire, obligation, occupation, situation

Jugement : Action de juger une affaire selon le droit.

Jugement de Dieu : la justice divine.

Jugement dernier : acte par lequel Dieu, à la fin des temps, manifestera le sort de tous les humains. Décret de la providence.

Ainsi, le thème pourrait prendre la signification suivante : « En attendant de paraître devant le tribunal de Dieu après notre mort pour être jugés, nous devons prendre des dispositions nécessaires pour nous préparer afin d’être en règle pour affronter cette échéance.
 

B - Observation des textes

1er texte Eccl. 12 : 15 – 16. Au terme de son enseignement dans le livre d’Ecclésiaste, Salomon le sage demande à tout homme d’avoir de la crainte pour Dieu en observant ces commandements (Eccl.12 :15). Dans le verset 16, il nous fait comprendre que tous les actes posés en bien ou en mal seront exposés le jour du jugement.

 2eme texte : Math.5 : 23 – 26. Dans l’évangile de Mathieu, Jésus-Christ demande à tout homme d’aller régler ses différends avec ses proches avant de présenter ses offrandes à Dieu (Math.5 :23-24). Jésus-Christ t’exhorte à faire la paix avec ton adversaire pendant que tu es en chemin avec lui de peur d’être livré au juge et que ce dernier ne te livre à l’officier de justice pour être mis en prison. Un tel homme ne pourra recouvrir la liberté qu’après avoir payé tout ce qu’il doit, (Math.5 :25-26).

 
C-   Interprétation
 

Ecclésiaste 12 : 15 – 16. En remontant ce texte, nous lisons déjà à la fin du verset 1 du chapitre 12 « MAIS SACHE QUE, POUR TOUT CELA, DIEU T’APPELERA EN JUGEMENT ». Aux versets 3 et 9 : chacun est invité A SE SOUVENIR DE SON CREATEUR PENDANT LES JOURS DE SA JEUNESSE, verset 3 « AVANT QUE LA POUSSIERE RETOURNE A LA TERRE COMME ELLE Y ETAIT ET QUE L’ESPRIT REOURNE A DIEU QUI L’A DONNE » Verset 9. Ceci nous conduit à écouter la fin du discours, verset 15-16.

Craindre Dieu et observer ses commandements : c’est un DEVOIR pour tout homme PENDANT QU’IL VIT ENCORE ; et toute œuvre bonne ou mauvaise sera amenée en jugement par Dieu.

Nous devons donc nous efforcer d’être agréables à Dieu dans nos propos, nos pensées, nos actions, 2Corinth.5 :9-10. Que nous soyons croyants ou non-croyants, nous répondrons de nos actes devant Dieu, les bons comme les mauvais, Romains 14 :10,12 ; Apocalypse 20 : 11-13.

Pendant que nous sommes encore vivants, notre capacité à pardonner à notre frère, à nous réconcilier avec nos adversaires comptera beaucoup dans les critères du jugement de Dieu.

Quand nous récitons la prière dominicale, que disons-nous en Mathieu 6 :12 ? L’appliquons-nous ? Voici ce que nous disent les versets 14 et 15. La Bible n’occulte pas l’éventualité de se mettre en colère mais ne lui laissons pas libre cours.

 
D- Application

 
1.     Si tu as été l’auteur d’une escroquerie, d’un vol ou d’une malversation, tu dois confesser ta faute et envisager si possible une restitution.

2.     Si d’une manière ou d’une autre tu as brisé l’harmonie d’un couple qui a fini par dislocation du foyer, tu devras régler cette affaire avant le jugement.

3.     Règle ton affaire avant le jugement si tes mains sont couvertes de sang ; confesse ton péché.

4.     Fais tout dans la crainte de Dieu pour être récompensé (Psaumes 15 :13)

5.     Eviter les conflits (Proverbes 15 :1)

6.     Conformes-toi à la voie indiquée par Jésus-Christ pour régler les conflits entre frères (Mathieu 18 :15-17).

 
III – CONCLUSION

 
D’après guide du Prédicateur 2016.

Saint Siège Porto-Novo
 
 
 
 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire