samedi 30 novembre 2019

JE SUIS L’ETERNEL QUI GUERIT - I am the Lord of healing

GUIDE DU PREDICATEUR
Dimanche 01-12-2019

Thème : JE SUIS L’ETERNEL QUI GUERIT 
 I am the Lord of healing

 Textes: Exode 15 :23-26 ; Mathieu 17:14-20
 

I – INTRODUCTION
II - DEVELOPPEMENT
 

A - Comprenons le Thème :

Eternel : Qui n’a pas eu de commencement et n’aura jamais de fin ; l’infini DIEU.
Guérit : du verbe guérir : délivrer d’un mal, d’une souffrance physique, morale ; de mauvaises habitudes, travers, passions, vices etc...
Reformulation du thème : Je suis l’Infini DIEU qui délivre de tous les maux et de toutes les souffrances. 
 

B - Observation des Textes 

Le premier texte, Exode 15 : 23-26 dit que Moïse et le peuple israélite, assoiffés, arrivèrent à Mara dont l’eau était amère. Devant les murmures du peuple, Moïse cria à l’Eternel qui leur donna de l’eau à boire et aussi des lois et des ordonnances. Moïse dit au peuple que l’obéissance à ces commandements lui épargnera les maladies dont l’Eternel a frappé les égyptiens, car c’est l’Eternel qui guérit.
Le deuxième texte Mathieu 17:14-20 dit qu’un homme est venu se jeter devant le Seigneur Jésus-Christ, lorsqu’il était arrivé avec ses disciples près de la foule, pour l’implorer à propos de son enfant malade que les disciples n’ont pas pu guérir. Jésus inquiet de l’incrédulité et de la perversité de la race humaine et se posant la question sur le temps qu’il lui reste encore à les supporter, a demandé d’amener l’enfant,  et,  l’a guérit en le délivrant du démon qui le possédait. Les disciples se sont rapprochés de lui pour connaître la cause de leur échec. Il leur répondit qu’ils manquent de foi et qu’avec la foi, rien n’est impossible.
 

C- Interprétation 

1er texte : Exode 15 : 23-26
Créé à l’image de Dieu (Genèse 1 :27), l’homme jouissait d’un équilibre qui devrait le mettre à l’abri des déchirements intérieurs, des émotions de la peur, de la maladie, de la souffrance. Mais, les malédictions divines qui sont tombées sur l’homme suite à la désobéissance ont rendu l’homme vulnérable à ces fléaux. L’homme connaît désormais la souffrance (Genèse 3 :16-19) dont la manifestation la plus évidente est la maladie. Cependant Dieu n’a pas laissé l’homme à son triste sort. Dieu veut toujours sauver son peuple, le délivrer, le guérir. C’est ainsi qu’il se révéla plus tard à son peuple comme l’Eternel qui guérit de génération en génération (Exode 3 :15) et qui éloigne la maladie (Exode 23 :25). La guérison se trouve dans la nature de Dieu et est une promesse éternelle pour tous ceux qui lui appartiennent et lui sont obéissant (vv.26). La bonne santé est une récompense de Dieu pour l’obéissance, et la maladie comme un châtiment pour le péché (Exode 23 :25-26). La guérison divine ne nécessite aucune intervention. Elle s’opère par un recouvrement immédiat et total de la santé. Elle peut même s’opérer sur des éléments de la nature qui sont vitaux pour l’homme. C’est le cas des eaux de Mara qui ont été assainies, rendues salubres, c’est-à-dire « guéries » par Dieu (vv.23-25).
 
Application
 
- Faisons en sorte que nos actes traduisent la justice et la fidélité de Dieu pour la gloire de son nom.
Fuyons tout ce qui est opposé au caractère de Dieu et poursuivons ce qui le glorifie, de manière à bien présenter Dieu au monde.
- Mettons-nous à l’abri des maladies en obéissant à Dieu ;
- Dieu peut nous guérir de toutes les maladies, quelques soient leurs natures.
Cas du peuple israélite protégé par Dieu lorsqu’il a envoyé les dix plaies pour frapper l’Egypte de Pharaon qui refusait de les laisser partir (Exode 8-12).
 
2ème texte : Mathieu 17:14-20
Ce texte nous apprend que Jésus-Christ, le Fils bien-aimé de Dieu, tout comme son Père a aussi le pouvoir de guérir (vv.14-18). Par guérison, Jésus-Christ a fait connaître la puissance des miracles, les sentiments de bonté, de compassion et la volonté de Dieu de faire du bien aux hommes (Jean 14 :10). Le ministère de Jésus-Christ a été marqué par la guérison qui émanait de sa personne (Mathieu 4 :24).
Il guérit les maladies naturelles, mais aussi celles provoquées par les esprits démoniaques (vv.18). Beaucoup de maladies sont provoquées par Satan qui œuvre à travers ses suppôts tels que les démons, les magiciens, les sorciers, les faux prophètes, les guérisseurs, les agents des ténèbres en général.
Jésus-Christ a reçu autorité du Père pour vaincre ces forces du mal et guérir de ces maladies (Actes 10 :38). Jésus-Christ guérit aussi du péché pour amener au pardon et au salut (Esaïe 53 :5 ; 1Pierre 2 :24).
Le texte nous enseigne aussi que la Foi en Jésus-Christ joue un grand rôle dans la capacité de prodiguer la guérison. Les disciples en ont fait l’amère expérience et ont été rappelés à l’ordre par Jésus-Christ (vv.20). La Foi est aussi importante pour acquérir la guérison par Jésus-Christ.
Comme Bartimée, toute personne qui veut la guérison doit avoir la volonté profonde de guérir, le demander à Jésus-Christ et poser des actes de foi (vv.14-15). 

Application

- Recherchons la guérison au bon endroit et auprès de la bonne personne c’est-à-dire Jésus-Christ ;
La foi en Jésus-Christ est primordiale pour prodiguer ou obtenir la guérison de Dieu. Cas bibliques de Bartimée l’aveugle (Marc 10 : 46-52) ; du paralytique de la Piscine de Siloé (Jean 5 :5-9) et de la femme impure (Luc 8 :25-29).


D - Illustration

> Le pouvoir de guérison que Dieu a donné à SBJ Oschoffa et qui continue d’opérer dans l’Eglise du Christianisme Céleste.
 

III – CONCLUSION

=> à vous de développer...
 

>>> Lire la suite
D’après guide du Prédicateur 2019.
Saint Siège Porto-Novo

« Ce guide du prédicateur n’est pas la Bible et ne saurait la remplacer. Il n’est pas non plus une panacée. Il ne fait que suggérer, orienter, guider et parfois, ouvrir des pistes de recherches afin d’aider le prédicateur à ne pas s’éloigner du thème et des textes choisis pour en éclairer le sens.. » Pasteur Achille KOUKPAKI
« Le prédicateur éduque et enseigne au cours des différents cultes de la semaine, non pas ce qu’il veut, mais ce que le thème et les textes lui imposent d’enseigner. Il faut qu’il veille sur sa conduite afin d’être un exemple, une référence pour ceux qui l’écoutent.. » Rvd Pasteur Bennett A. ADEOGUN..


Fête de Noël les 24-25 Décembre, pèlerinages de : 
 

-  Sèmè–Plage, Porto-Novo (BENIN), seul site révélé au prophète dès le début de l’Eglise avec la promesse de bénédiction, 
- Imeko (NIGERIA), site où vous pouvez aussi vous recueillir devant la tombe du prophète SBJ OSCHOFFA.
N’oublie pas le grand rendez-vous annuel des chrétiens célestes pour la célébration de la Nativité du Seigneur Jésus-Christ.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire